Le rating ds scanneurs des suberets

Les milieux polonais

Les couloirs polonais ne sont pas la méthode la plus commune des paris sportifs, et c'est un tort.

Pour répondre directement à la question la plus fréquente sur le nom mystérieux de cette méthode, c'est un clin d’œil à l'histoire qui n'a pourtant rien à voir avec l'essence de la méthode elle-même. Mais au moins, c'est un terme qui est très facile à retenir. En anglais, les couloirs polonais sont appelés "polish middles" ou "PM". Souvenez-vous de ces noms. Les scanners qui fonctionnent avec les corridor polonais utilisent souvent la syntaxe anglaise.

Les couloirs polonais ne sont pas aussi populaires que les couloirs traditionnels, surebet et coefficients surévalués (value bets). Bien que l'application correcte de la méthode peut générer au moins autant de revenus que les méthodes énoncées ci-dessus.

En approfondissant les calculs (que nous présentons ci-dessous), il devient immédiatement évident que cette méthode est similaire aux mises de type «Lay», à savoir celles que vous pouvez acheter à la bourse ou chez certains bookmakers. Prenons l'exemple du corridor polonais, qui vous aidera à comprendre ce qu'il est.

Le couloir polonais suivant comporte deux taux: H1 (-0,75) et X2. Ces mises sont similaires au surebet traditionnelles et les couloirs sont placés chez différents bookmakers. Bien que le couloir polonais puisse se produire dans la ligne d'un bookmaker, nous vous recommandons d'étaler les mises.

 

1ère mise H1(-0,75), coefficient 2,25

Nous vous rappelons que la mise H1(-0,75) est équivalent à H1(-0,5;-1) est est appelée « handicap asiatique ». Le montant de la mise est divisé en deux parties. Le calcul est fait de la manière suivante: on a joué sur les deux conditions: H1 (-0,5) et H1 (-1) — les deux parties sont calculées selon le coefficient correspondant. L'une gagné, l'autre non: la première partie (la moitié de la mise est calculée selon le coefficient de la mise, l'autre moitié selon le coefficient 1).

Dans cet exemple, le résultat ira en faveur de la première équipe si la différence entre les scores et d'un but. Le troisième résultat est la défaite de chaque partie. Dans notre exemple, c'est un match nul ou la victoire de la deuxième équipe.

L'utilisation du handicap asiatique est souvent plus justifiée que celle d'handicaps européens. Par exemple, en cas de jeu entre un favori et un outsider, il est évident que la victoire du favori est beaucoup plus probable, et la différence attendue dans les résultats peut être importante.

 

2ème mise X2, coefficient 2,25

La mise X2 signifie match nul (X) ou la victoire de la deuxième équipe (2). Tout est très simple.

 

Il faut tenir compte de tous les résultats possibles qui peuvent se produire lors de cet événement sportif et calculer le bénéfice et le retour sur investissement d'une série de mises avec le corridor polonais, similaire à celui représenté dans l'exemple.

Pour plus de commodité, nous définissons un montant des mises sur chaque levier égal à 100 $ (mêmes coefficients => même montant des mises sur chacun des leviers).

1 résultat. L'équipe 1 gagne avec plus d'1 but de différence (score 2:0, 3:1, 4:1, 4:2 etc). La mise H1 (-0,75) est gagnante. Profit: $225, bénéfices ($200 misés sur chaque levier compris) — $25. La deuxième mise (Х2) est perdante. Profit et bénéfice = 0.

2 résultat. L'équipe 1 gagne avec un seul point de différence (score 1:0, 2:1, 3:2, 4:3 etc. La mise H1 (-0,75) l'emporte partiellement: 50% de retour sur investissement + 50% de gains, suite aux calculs des handicaps asiatiques. Bénéfices: $50+$50*2,25 = $50+$112,5 = $162,5. Profit négatif, en incluant les $200 misés, il est égal à $ -37,5.

3 résultat. Match nul (score 0:0, 1:1, 2:2 etc). La mise H1 (-0,75) est perdante, profit et bénéfice = 0. La mise X2 est gagnant, suite au résultat «Х» (match nul). Bénéfices — $225. Profit $25.

4 résultat. Victoire de la deuxième équipe peu importe le score. Ce résultat est complètement identique au précédent. Gain suite à la victoire de la deuxième équipe «2». Bénéfices et profit identiques: $225 et $25.

 

Nous entrons tous les résultats possibles dans un tableau, pour plus de clarté:

Résultat Profit pour une mise totale de $200 Pourcentage de profit par rapport à la mise totale
Victoire de l'équipe 1 avec plus d'1 but $25 12,5%
Victoire de l'équipe 1 avec une différence d'1 but $ -37,5 -18,75 %
Match nul $25 12,5%
Victoire de l'équipe 2 $25 12,5%

 

Ce tableau illustre le principe de base des couloirs polonais: recouvrement, tous les résultats possibles de l'événement, mais même ceux qui ne sont pas complètement recouverts ne feront pas perdre beaucoup d'argent au joueur. La différence avec un profit positif est seulement de 6,25% pour l'exemple, qui est pourtant loin d'être l'un des plus ressemblants à la réalité.

Cette méthode peut être comparée à un surebet incomplet. Cependant, la comparaison n'est pas valide. En effet le travail avec le couloir polonais se fait à distance, c'est-à-dire que le nombre de mises est fixé à l'avance. Et l'apparition du couloir polonais ne peut se justifier uniquement lorsqu'à la fin de la série de mises, le joueur en sort avec profit.

Le but principal du joueur est de trouver des mises dont les coefficients lui permettent de terminer avec un solde positif en matière de profit. Voyons voir.

Sur le marché H1 (-1), en moyenne, le bookmaker donne le coefficient 3,5. On sait que le coefficient peut être différent dans les deux sens, mais pour notre exemple, ce coefficient est caractéristique. En prenant en compte les marges du bookmaker, le coefficient peut être considéré comme juste, laissant le joueur à zéro pour la distance, s'il est égal à 3,85 (10% supérieur à 3,5). C'est-à-dire que si l'on fait, disons, 100 mises sur un coefficient de 3,85, le joueur sera à zéro de distance. Et le marché H1 (-1), dans notre exemple, sera le seul qui laissera le joueur dans le négatif, bien que ce dernier soit moindre ( -18,75%). La probabilité de cet événement, selon le bookmaker, est de ~26%.

Il reste à comparer la probabilité de marché entrant H1 (-1) avec l'entrée d'un couloir polonais. Ceci est le principal avantage de ce dernier. En effet, la probabilité qu'un couloir polonais se créé est d'environ 74%. Qu'est-ce que cela signifie pour une série de 100 mise?

  • 74 victoires rapportent 12,5% de rendement. Ou bien, en cas de banque de $200 — $25*74=$1850
  • 26 défaites rapportent 18,75%. Ou bien, avec la même banque — $37,5*26=$975
  • Le profit total est de $1850 — $975 = $875. Pour la somme totale des investissements (100 mises de $200 — $20’000), soit ROI = $875 / $20’000 = 0,04375 ou bien 4,38%.

Comme on peut le voir dans cet exemple, le rendement moyen est de 4,38%, ce qui est supérieur à la moyenne pouvant être obtenue en travaillant avec le surebet d'avant match. Et, bien qu'il soit inférieur à celui du surebet Live, la recherche et le travail avec le couloir polonais est beaucoup plus facile.

 

Listons brièvement les principaux avantages du travail avec le couloir polonais:

  • Un grand nombre de couloirs polonais sur les marchés d'avant match.
  • Plus élevé que le surebet ROI (le taux de rotation).
  • La possibilité de travailler sur un plus petit nombre de bookmaker, puisque les couloirs polonais peuvent se produire entre n'importe quels bookmakers, même ceux qui n'offrent pas de coefficients élevés à leurs joueurs.

LE PLUS IMPORTANT! Le couloir polonais est de l'arbitrage dans sa forme pure, et son utilisation n'est pas suivie par les bookmakers. Il est possible de miser sur un couloir polonais avec des ordinaires classiques. Et si vous travaillez avec des bookmakers fiables, les risques d'être bloqué sont réduits à presque zéro.

 

Où chercher les couloirs polonais?

À ce jour, nous ne connaissons qu'un seul scanner qui cherche séparément les couloirs polonais (au même titre que le surebet et l'analyse du mouvement des coefficients). OddStorm est un scanner haut de gamme avec une fonctionnalité très puissante, des performances rapides et une interface conviviale. Le scanner n'est pas sans inconvénients, comme par exemple la traduction automatique des pages individuelles (bien que la qualité de la traduction soit plus que suffisant pour travailler), et un prix guère flexible.

Cependant, ces lacunes n'altèrent pas les performances globales. Le scanner est également pratique en anglais (souvenez-vous, polish middles et PM au début de l'article). Pour ce qui est de la politique tarifaire, c'est une question de rendement. Si vous gagnez sur les couloirs polonais 50 € par jour, pourquoi ne pas payer un scanner 7 € pour la même période?

Nous n'avons pas fait d'évaluation séparée pour le scanner de couloirs polonais, étant donné qu'il n'y en a qu'un. OddStrom a été présenté dans nos deux classements: le classement du surebet et le classement du surebet Live.

 

L'article original provient du site www.smartgambling.ru